Questions fréquentes

Cette page regroupe les questions que vous nous avez posées.

Vous pouvez sélectionner la rubrique qui vous intéresse, ou indiquer votre question dans le moteur de recherche.

Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, vous pouvez nous la poser par tchat en cliquant ici.

CVfirst est membre de l'ARCVF depuis 2013. Tous nos rédacteurs ont été certifiés par l'ARCVF depuis 2015.

La mise en oeuvre opérationnelle de ce projet remonte à 2001.

En mai 2001, nous sommes une dizaine de cadres à être licenciés suite au rachat de notre entreprise. Nous décidons alors de mettre nos compétences en commun pour optimiser notre recherche d’emploi. Nous créons une association loi 1901 pour fédérer notre action. Nos compétences sont complémentaires, chacun apporte sa pierre à l’édifice, depuis le responsable des relations humaines jusqu’à l’informaticien, depuis le juriste jusqu’au financier.

Nous créons, pour nos besoins propres, deux outils principaux, une méthodologie de création de CV, CVPlus, et un analyseur d’offres d’emploi automatisé, MatchCV.

Nous formalisons la globalité du processus de recrutement : sélection d’offre d’emploi ou d’entreprise, sélection de candidat, déroulement des entretiens, tests de recrutement, négociations salariales…

La méthode fonctionne tellement bien que nous retrouvons tous très rapidement un emploi correspondant à nos aspirations, et qu'une partie de l'équipe décide de continuer l'aventure en créant CVfirst.

Et depuis, notre croissance est continue !

CVfirst édite effectivement le Précis de Marketing Emploi.

Il s'agit d'un guide rédigé par les consultants-rédacteurs de CVfirst.

Son objectif est destiné à permettre à nos clients à tirer le maximum de leur CV et d'optimiser leurs méthodes d'approche du marché de l'emploi, de l'obtention d'un entretien jusqu'à la négociation salariale et la décision finale.

Il est offert à nos clients pour toute rédaction de CV.

Il est bien sûr aussi vendu en librairie et il est disponible sur Amazon.

Le numéro ISBN est le : 978-2-9544345-0-6

Depuis la création de CVfirst, en 2001, nous avons accompagné plus de 110000 clients dans la réalisation de leur CV.

En presse écrite, nous sommes partenaires avec les principaux titres à destination des cadres et dirigeants, comme Le Figaro, Capital, Management, Le Parisien Emploi.

Sur le web, nous sommes présents dans Cadremploi (rubrique CV), Experteer, Capital.fr, Keljob, LinkedIn.

Vous pouvez nous retrouver facilement sur ces différents supports.

Nous sommes aussi partenaires avec des cabinets d'outplacement pour la réalisation de leur CV, avec des cabinets d'avocats spécialisés en Droit Social, dont principalement le cabinet Frédéric Benoist, à Paris.

Enfin, nous sommes certifiés par l'ARCVF (Association des Rédacteurs de CV Francophones) qui audite régulièrement nos méthodes, processus et taux de réussite de nos CV.

Concrètement, en choisissant une de nos offres, vous allez bénéficier du CV le plus performant possible et obtenir le plus d'entretiens possible.

Votre CV va s'appuyer sur tout le savoir-faire CVfirst : les études que nous réalisations par la méthode du postulant-mystère, notre outil d'analyse CVmatch, les compétences de nos consultants-rédacteurs, tous certifiés ARCVF (Association des Rédacteurs de CV Francophones) et bien sûr notre méthode de rédaction.

Contrairement à des services qui peuvent sembler similaires, CVfirst n'est pas un service de mise en relation avec un écrivain public...

La réponse est simple : car cela ne fonctionne pas.

Le CV que le recruteur souhaite recevoir et celui qui déclenche un entretien sont deux documents différents.

Un exemple : la plupart des recruteurs vous diront qu'ils préfèrent recevoir un CV avec l'âge indiqué en haut.

A CVfirst, nous avons utilisé la méthode du "CV mystère" et avant créé 3 groupes de CV : dans le premier groupe, nous avons indiqué l'âge en haut du CV. Dans le deuxième groupe, nous avons supprimé l'âge. Dans le 3e groupe, nous avons indiqué l'âge en fin de CV.

Résultat : en indiquant l'âge en fin de CV, nous avons obtenu 30 % de sollicitations positives en plus !

C'est ce type d'étude qui fait la force de CVfirst.

Il faut compter 5 jours à partir du moment où vous validez votre dossier de compétences.

Ce délai de 5 jours est incompressible : réduire ce délai reviendrait à supprimer l'étape de relecture et de validation de votre CV par notre comité éditorial, ce qui serait contre-productif.

Pendant que vous complétez votre dossier : Dès que vous validez votre commande et commencez à compléter votre dossier, le graphiste commence à travailler sur le format de votre CV pour qu'il soit disponible comme support pour votre consultant-rédacteur. 

Jour 1 : Votre consultant-rédacteur dédié vous est attribué par le rédacteur en chef pour gérer votre dossier. Il va tout d'abord étudier votre objectif et extraire de votre dossier les éléments essentiels.

Jour 2 : L'entretien téléphonique est organisé, il permet à votre consultant-rédacteur de d'appréhender exactement votre objectif et d'identifier avec vous les points clés de votre parcours qui vont servir d'éléments pivot à votre CV.

Jour 3 : Votre consultant-rédacteur rédige votre CV. Cette rédaction comporte plusieurs itérations pour valider le contenu, la présentation, les mots-clés, et la structure globale du CV.

Jour 4 : Votre CV est validé par un comité de rédaction composé de 3 personnes, dont une étrangère à votre secteur ; d'ultimes modifications peuvent encore être effectuées.

Jour 5 : Votre CV vous est transmis accompagné d'une note de synthèse. Vous pouvez bien sûr poser toutes les questions qui vous semblent utiles à votre consultant-rédacteur, par mail ou téléphone, selon l'option choisie.

Oui, tout à fait.

Votre CV est livré en 2 formats : en PDF, prêt à être envoyé, et en DOC/DOCX, modifiable avec un traitement de textes comme Word.

D'autres formats sont disponibles si vous utilisez un autre traitement de textes.

Oui : le même consultant vous suivra du début à la fin de la prestation.

Son rôle principal est bien sûr de réaliser votre CV. Pour cela, il exploite l'ensemble des moyens de CVfirst : graphistes, relecteurs, traducteurs, et bien sûr enquêtes réalisées selon la méthode du "postulant mystère".

Le Précis de Marketing Emploi est un livre édité par CVfirst et rédigé par les consultants-rédacteurs de CVfirst. Il vous permet de structurer votre stratégie de recherche, développer des méthodologies d'approche innovantes, renforcer votre relation avec le recruteur, et piloter la négociation et la décision finale.

Il est offert gratuitement à tous nos clients CVplus. Nous vous demandons simplement de remplir un petit questionnaire anonyme après la réception de votre CV.

Si vous n'êtes pas client mais que vous souhaitez recevoir le Précis, vous pouvez l'acheter en librairie, par exemple sur Amazon.fr

Le numéro ISBN est le : 978-2-9544345-0-6

Nous vous le déconseillons fortement. C'est très dangereux et nous vous recommandons d'utiliser un seul CV.

En effet, vous allez envoyer vos CV, les diffuser sur les réseaux sociaux, les poster dans les CVthèques.

Inévitablement, vos différents CV vont se retrouver sur le bureau d'un même recruteur, un jour ou l'autre.

Cela va ruiner toutes vos chances : il va avoir l'impression d'être trompé et vous risquez de passer pour un affabulateur.

Tout d'abord, le concept de "page" est dépassé : la première sélection est toujours faite sur écran. Aucun recruteur n'ira imprimer des centaines de CV pour sélectionner quelques candidats !

A CVfirst, nous avons procédé à des études approfondies en utilisant la méthode du postulant mystère et nous avons établi que dans la plupart des cas un CV d'une page obtient de 11 % à 40 % de réponses supplémentaires. Néanmoins, dans certains cas, un CV de 2 pages est préférable, par exemple pour isoler des informations spécifiques sur une page.

Oui.

Nous avons analysé la majeure partie des outils de sélection automatique du marché pour comprendre les mécanismes de sélection utilisés. Pour optimiser le référencement de votre CV dans les CVthèques, nous optimisons la présence et la répétition des mots-clés.

Non.

Et aucun candidat ne devrait jamais utiliser de modèle de CV.

Utiliser un modèle de CV revient à tenter de faire rentrer le candidat dans un moule existant : un modèle de CV donne l'impression de présenter un candidat lambda, interchangeable.

Pour que votre CV aie une chance de passer ne serait-ce que la première étape de sélection, il doit justement prouver que vous êtes un candidat unique !

Dans la très grande majorité des cas, oui. Le résumé de carrière a pour objectif de canaliser l'attention du recruteur et de le guider durant les premières secondes, pour éviter que son regard ne se perde dans une lecture diagonale, trop rapide, de votre CV.

Dans tous les cas, ce résumé de carrière doit pouvoir être lu en 30 secondes environ.

Autre point essentiel, ce résumé de carrière doit être compréhensible et valorisant pour tous les lecteurs : manager, expert, RH, recruteur externe. C'est ce résumé de carrière qui va décider, ou non, le recruteur à poursuivre sa lecture.

En aucun cas nous ne survendons les candidats, car cela revient à les conduire à l'échec en entretien (ou en période d'essai) Nos CV sont différents car ils s'adaptent exactement aux attentes des recruteurs en matière de recherche de compétences. Que cela soit dans les domaines administratifs, techniques, artistiques... nos consultants connaissent parfaitement les besoins et attentes des recruteurs dans ces secteurs et sauront valoriser vos compétences.

Le consultant qui réalisera votre CV prendra contact avec vous par téléphone.

Pour les prestations individuelles, il n’est pas possible, pour des raisons d’organisation et de confidentialité, de rencontrer le consultant.

Cette possibilité est offerte pour des prestations intra-entreprise (à partir de 5 CV)

Nous réalisons votre CV d’après les informations que vous nous fournissez, nous ne les contrôlons pas. Vous risquez donc, lors de vos entretiens, d’être mis en difficulté.

Si vous désirez gommer certains points de votre parcours, nous vous suggérons plutôt de l’indiquer clairement dans votre dossier et d'en discuter avec votre consultant.

Ce n'est pas du tout la bonne méthode !

La seule méthode pour savoir si votre CV fonctionne est de le tester, et de mesurer les taux de retour. C'est exatement ce que nous faisons avec la méthode du "postulant mystère".

Nous vous recommandons de nous soumettre votre CV pour analyse.

L’effet de seuil dans un CV est très fréquent.

Rappelons tout d’abord Le Principe de Peter, également appelé « syndrome de la promotion Focus », qui est une loi empirique relative aux organisations hiérarchiques.

Selon ce principe, « dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s’élever à son niveau d’incompétence »

Certains CV suggèrent que les candidats ont atteint leurs niveaux d’incompétence.

Voici les deux cas les plus fréquents :

– Le candidat a occupé deux postes identiques, sans évolution, et le CV semble indiquer qu’il a effectué les mêmes tâches.

– L’objectif professionnel du candidat est en retrait par rapport à ses fonctions actuelles, sans que cela corresponde à un souhait exprimé et assumé de spécialisation.

Bien entendu, on s’attachera à gommer ou au moins minimiser cet effet de seuil, principalement en évitant de dupliquer des missions similaires, et en justifiant toute régression.

Vous avez la possibilité de recevoir votre CV en anglais très facilement, de la même manière qu'un CV en français.

  • Tout d'abord, rendez-vous sur la page des offres et sélectionnez une offre : CVPLUS, CVPACK ou CVCOACH.

  • Vous allez ensuite pouvoir créer votre compte et vous inscrire, ou vous connecter si vous avez déjà un compte.

  • Choisissez ensuite dans les options proposées "Recevoir mon CV rédigé en anglais"

Il s'agit uniquement de vrais avis de clients : tous nos clients reçoivent un questionnaire de satisfaction avec leur CV.

Les réponses sont auditées par l'ARCVF (Association des Rédacteurs de CV Francophones) qui atteste de leur exactitude.

Elles sont ensuite rendues anonymes pour être affichées sur notre site internet, mais sans que le sens des réponses ne soit modifié.

C'est très rare.

Néanmoins il est important de comprendre que CVfirst n'offre pas de service d'écrivain public. Nous rédigeons des CV dans un seul but : vous permettre d'obtenir des entretiens et de démontrer votre potentiel à travers votre CV.

Concrètement, cela signifie que si vous recherchez une secrétaire pour dicter ce que vous souhaitez mettre dans votre CV, notre service n'est pas adapté.

Cela dépend des métiers, des secteurs et de l'expérience. 

Hors jeunes diplômés, 80 % de nos clients ont un salaire allant de 50 k€ à 120 k€.

L'indicateur plus important est l'augmentation de salaire obtenue. 60 % de nos clients déclarent avoir obtenu une augmentation de leur salaire supérieure à 10 % suite à la réalisation de leur CV par CVfirst.

Effectivement, c’est discriminant… mais ne pas mettre une information sur un CV est toujours plus discriminant que d’en mettre une. Certains populistes en font d’ailleurs leur adage : « on ne vous le dit pas, c’est bien que c’est grave ! ». Et surtout, n’importe quel recruteur sait estimer un âge d’après les dates présentes dans le CV. Ou aller fouiller les réseaux sociaux.

Autant lui faciliter la tâche !

C’est surtout dommage, le critère géographique est l’un des premiers critère de sélection d’un candidat ! Et un recruteur hésitera à convoquer un candidat ayant plusieurs heures de trajet pour se rendre à un entretien…

L’indication du TOEIC dans un CV est un grand classique. Néanmoins, il ne devrait pas constituer une justification du niveau d’anglais professionnel : seule la description de la pratique réelle valorise réellement le candidat.


D’ailleurs, le TOEIC est délivré par la plupart des écoles, ce qui en diminue mécaniquement sa valeur, la grande majorité des jeunes diplômés pouvant s’en prévaloir.


Dans 2 cas précis, indiquer le score au TOEIC est néanmoins recommandé :


– Le candidat n’a eu aucune expérience internationale au cours des derniers mois et son score au TOEIC est supérieur à 800 points.


– Le candidat parle et écrit anglais quotidiennement et son score au TOEIC est supérieur ou égal à 950 points.


Dans tous les autres cas, et en particulier si le candidat justifie d’une pratique quotidienne mais d’un score inférieur à 950 points, il est recommandé de ne pas l’indiquer.


Attention : la durée de validité du TOEIC étant de 2 ans, il est recommandé d’indiquer l’année du TOEIC si celui-ci est indiqué, pour éviter une déconvenue postérieure dans le cadre de certains recrutements exigeant un TOEIC « en cours de validité ».

La prise de référence s’effectue après la prise de contact avec le candidat et jamais avant de l’avoir rencontré : un CV ne valorise que le story-teling du candidat, et n’est pas là pour citer tel ou tel nom, et encore moins pour lister des adresses email et autres numéros de téléphone.


Sauf à croiser un recruteur parfaitement idiot, ce type de référence n’a aucune valeur.


Bien entendu, il convient de venir en rendez-vous avec une liste de références facilement accessible (prénom, nom, titre, coordonnées) si le recruteur vous les demande.


Cela étant dit, ce type de « références » est très rarement exploité par les cabinets de recrutement dont les « profiler » savent très bien prendre des informations sur le candidat sans qu’on les mette sur des pistes de contacts qu’ils ne considèreront pas comme objectifs : on ne peut pas être juge et partie !


Vous pouvez plutôt agrémenter votre profil LinkedIn ou autre de contacts judicieusement choisis : cela sera beaucoup plus efficace et moins grossier comme approche…

Il est tentant de mettre sur son CV des liens externes pour donner des informations additionnelles. Quelle joie de montrer son travail au recruteur !


Néanmoins, cela provoque souvent l’effet inverse de celui attendu.


Cela disperse le lecteur qui risque de se perdre dans vos liens… alors que votre CV doit avoir un seul objectif : être contacté(e).


Une seule exception toutefois : si vous avez un homonyme qui exploite un blog dont le thème pourrait vous desservir.

Non.

Depuis notre création, nous avons été confrontés à quasiment tous les métiers possibles, et nous n'avons jamais été pris en défaut.

Notre méthode de rédaction fonctionne pour tous les pays francophones et pour tous les métiers.

Les cas délicats sont ceux de candidats qui souhaitent s'expatrier à l'étranger et intégrer des sociétés locales (et non pas internationales) dans des pays qui utilisent des CV très différents. Dans ce cas précis, une traduction simple ne suffit pas et les CV doivent être adaptés.

Votre CV vous ressemblera plus s'il est issu du regard d'un tiers, surtout s'il s'agit d'un consultant-rédacteur professionnel.

Un regard externe permet d'obtenir une image beaucoup plus précise du candidat, de la même manière qu'un miroir ou une photographie constitue le seul moyen d'obtenir une image réelle de soi-même.

Les CV de consultant sont par habitude imposants : 18 pages ultra-pointues totalement absconses pour le commun des mortels, listant 72 missions dans 42 entreprises différentes n’est pas rare…

Ce type de CV donne évidemment peu de résultats lorsqu’il est adressé à des individus non spécialistes du domaine d’activité du consultant. Ce type de CV condamne aussi le consultant à refaire toujours les mêmes missions.

Alors, quelle stratégie adopter lorsqu’on est consultant ?

Les consultants qui recherchent des missions ont en général une approche similaire à un candidat en recherche d’emploi, c’est à dire qu’ils utilisent leur réseau et répondent à des annonces, ou sont sous-traitants de SSII.

Le CV (au sens moderne et standard du terme) leur permet d’obtenir des rendez-vous.

Ils vont à ces rendez-vous avec leur catalogue de missions réalisées de 18 pages ultra-pointues, qu’ils produisent lorsqu’ils rencontrent un spécialiste de leur secteur d’activité.

Pour les autres (RH, Acheteur, N+2) le CV normal reste beaucoup plus parlant !

Il est vrai que les CV de certains candidats sont parfois aussi mensongers que la présentation de certaines entreprises « à taille humaine » (ingérable) dotées d’un « management de qualité » (c'est ainsi qu'on appelle un patron caractériel) et d’une « véritable vision RH favorisant la valorisation des compétences des équipes » (par l'outsourcing ?)…

Non, il n'est pas nécessaire pour un candidat de procéder de même.

Alors, comment procéder ?

Très simplement : plutôt que de pratiquer la sur-enchère, le candidat a toujours intérêt à présenter un parcours simple, bien construit, démontrant ses réussites et mettant en avant les moyens mis en oeuvre pour les obtenir. Cette approche simple, s’appuyant sur des démonstration, le placera naturellement au dessus de la mêlée avec un message clair : je fais mieux que les autres ou comme les autres, mais moi, je le démontre.

Oui, nous proposons un service de mise à jour de CV. Vous trouverez un lien vers ce service dans votre espace personnel.

A notre connaissance, seul CVfirst utilise une stratégie de création de CV basée sur la méthode du "CV mystère". Nous n'avons donc pas de "concurrent" à proprement parler. Votre prestataire n'a peut-être pas respecté le vocabulaire spécifique à votre profession, n'a pas utilisé les bons mots-clés, sélectionné les bons exemples pour démontrer vos compétences, suffisamment valorisé votre potentiel, ou tout simplement l'accroche de votre CV n'est pas suffisamment percutante. Si un de ces critères n'est pas rempli, vous devriez envisager de réécrire votre CV. Pour vous donner un exemple précis, CVfirst mesure, grâce à la méthode du postulant mystère, la longueur optimale de l'accroche d'un CV profession par profession. Et cela, parmi des dizaines d'autres critères !

C'est clairement un problème de CV.

Les candidats valeureux qui après un MBA prestigieux n’arrivent pas à valoriser leur diplôme sont légion.

Beaucoup, en effet, tombent dans le piège du jeune diplômé en décrivant leur carrière avant le MBA, puis valorisent leur MBA comme une formation qualifiante à part entière. Ces candidats présentent le MBA comme un élément décisif de leur CV, ce qui les propulse directement dans la case très peu enviée des jeunes diplômés !

C’est bien dommage, car si le MBA est présenté comme une valorisation des acquis, c’est à dire une confirmation de ce que le candidat sait déjà, il est beaucoup plus valorisant et évite ainsi de tuer l’expérience précédant ce sésame réputé absolu par ses promoteurs…

Dans un premier temps, vérifiez que votre CV ne survalorise pas un diplôme récent.

Certains candidats ont encore le réflexe d’adresser leurs candidatures spontanées aux DRH/RRH de l’entreprise qu’ils visent.

C’est effectivement très simple, cela ne demande strictement aucun effort d’investigation, il n’est même pas utile de rechercher son nom… et c’est comme pisser dans un violon pour le faire jouer.

Plutôt qu’une longue démonstration, suivons quelques instants deux commerciaux, répondant aux surnoms de « Looser » et « Winner ».

Looser envoie une plaquette commerciale au Directeur des Achats de son prospect et attend que le Directeur des Achats le rappelle.

Winner envoie une plaquette commerciale au Directeur des Achats de son prospect, prend attache avec les principaux Directeurs de Département susceptibles d’être intéressés par ses produits, utilise son réseau pour rentrer en contact avec la Direction Générale et sollicite un contact commun pour se faire recommander.

Lorsque Winner rencontrera le Directeur des Achats, il se sera assuré du soutien des Directions Opérationnelles, présentera exactement le produit adapté et la négociation financière sera bien engagée. Dans tous les cas, il aura bien développé son réseau !

Si Looser rencontre le Directeur des Achats, il ne sera pas en force et n’aura aucun soutien lui permettant de valoriser ses produits.

Il n’aura plus qu’à rédiger son CV pour tenter de trouver un nouveau job. S’il lit cet article, il comprendra pourquoi il a perdu la bataille et il y a fort à parier qu’il pensera à diffuser son CV au-delà du cercle restreint des DRH…

Quand une offre d’emploi précise que le candidat doit être « parfaitement bilingue », qu’elle est rédigée en anglais, ou que le contact a un nom d’origine anglo-saxonne, il est très efficace de répondre directement en anglais (lettre et CV).

Cela permet au CV du candidat de se différencier très facilement et parfois d'arriver directement au consultant en charge du dossier.

Les « offres d’emploi » distinguent en général 3 tranches d’expérience :

  • 2 ans, correspondant aux candidats jeunes diplômés jusqu’à 2 ans d’expérience

  • 3 à 5 ans, correspondant aux candidats expérimentés

  • 10 ans d’expérience et plus, correspondant aux candidats confirmés.

Il s’agit bien de l’expérience dans la fonction, au sens large, et non pas de l’expérience professionnelle totale, d’où l’importance cruciale dans un CV de candidat expérimenté de valoriser les missions anciennes de manière suffisamment globale pour qu’elles s’intègrent bien dans l’expérience visible de la fonction visée.

D’une manière générale, l’expérience la plus récente du candidat doit s’appuyer sur toutes les autres et l’ensemble de son parcours doit renforcer l’expérience la plus récente.

Tout d'abord, il faut bien garder en tête que la sélection va presque toujours se faire sur écran : aucun recruteur ne pas imprimer 200, 500 ou 1000 CV !

Quelques recruteurs travaillent encore par sélection visuelle : le recruteur passe les CV qu'il a reçus en revue et opère une sélection selon "l'idée" qui se dégage du CV. Cette méthode est longue et peu efficace, néanmoins il arrive qu'elle soit pratiquée par défaut, quand aucune autre solution n'est disponible ou que le profil recherché se soit pas ciblé de manière suffisamment précise.

La plupart travaillent par mot-clés : le recruteur opère une première sélection selon un mot clé, puis un deuxième, pour un troisième... avant de passer à la sélection visuelle. Cette sélection est très violente et écarte de nombreux CV valables si un mot clé est manquant.

Enfin, la manière la plus efficace consiste à utiliser un analyseur procédant par analogie, tel CVMATCH : le filtrage est plus souple et se fonde sur la redondance des termes utilisés. Par exemple, cette sélection valorise plus un CV de commercial si les termes connexes (vente, chiffre d'affaires, ouverture de compte, etc.) sont présents.

Pour choisir les bonnes CVthèques, le plus simple est de réaliser une petite étude de marché : pour cela, sélectionnez quelques sites présentant des offres d’emploi vous intéressant (même si elles sont périmées) et déposez votre CV dans leur CVthèque associée.


Attention, la démarche ne s’arrête pas là ! Il faudra ensuite veiller à mettre régulièrement à jour votre profil (en modifiant un mot ou en ajoutant une virgule) pour que votre dossier apparaisse toujours actualisé.

– Avez-vous quelque chose à ajouter ?

– Euh… non.

– Bien, merci, au revoir, nous vous écrirons.

Bien évidemment, la sanction n’est pas toujours aussi rapide et pas toujours aussi visible.

Cette question est pourtant une main tendue à l’expression des motivations du candidat et, on ne le dira jamais assez, une main tendue ne se refuse pas !

Il conviendra donc toujours de répondre en exprimant ses motivations personnelles et professionnelles.

Rappelons aussi qu’il n’y a pas de mauvaise motivation tant qu’on respecte deux règles d’or : ne pas parler de rémunération à ce stade et ne jamais critiquer son ancien employeur.

De nombreux candidats essayent de contacter un grand nombre de cabinets.

Il est très rare que cette démarche soit couronnée de succès.

La stratégie qui consiste à contacter des cabinets de chasseurs de têtes « au cas où ils auraient quelque chose à me proposer » est longue (il existe des milliers de cabinets…) et a peu de chances d’être couronnée de succès : tout au plus, vous obtiendrez des rendez-vous de complaisance ou, pire, des rendez-vous durant lesquels on essaiera de vous extorquer vos « références » pour pouvoir les démarcher…

De toutes façons, ces mêmes cabinets, lorsqu’ils auront une chasse a effectuer, se précipiteront plus naturellement vers les CVthèques ou vers les réseaux sociaux que vers leur propre base de données : beaucoup n’exploitent même plus de vraie base de CV en propre.

Il vaut beaucoup mieux construire une relation dans la durée directement avec les consultants.

Par exemple, en procédant de la manière suivante :

  • Créer ou mettre à jour votre profil online sur les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, Viadeo, Xing)

  • Rechercher le cabinet sur ces mêmes réseaux

  • Identifier les consultants de ce cabinet

  • Demander une mise en relation directe par ces réseaux sociaux et/ou vous inscrire aux mêmes groupes de discussion et intervenir sur ces mêmes sujets

En procédant ainsi, vous serez à coup sûr informé des chasses de ce cabinet et vous pourrez à ce moment entrer en contact direct avec les consultants.

Vous pouvez bien sûr aussi vous enquérir directement auprès des consultants de l’avancement des recrutements en cours, ce qui est en général une excellente entrée en matière.

D’une manière générale, l’approche directe (et votre énergie) devrait être réservée aux entreprises plus qu’aux cabinets de recrutement.

Il est très rare qu’un cabinet de recrutement « grille » un candidat.

Tout d’abord, cela serait compliqué, illégal, dangereux et moralement répréhensible.

Ensuite, les cabinets reçoivent énormément de CV et ne perdent pas leur temps à organiser l’archivage des CV reçus car ceux-ci ont une durée de vie très courte. De nombreux cabinets n’exploitent plus de CVthèque en propre et s’appuient presque exclusivement sur celles du marché.

Néanmoins, si vraiment vous avez un doute, changer l’adresse email et le numéro de portable figurant sur le CV (A ce titre, rappelons qu'un téléphone exclusivement dédié à votre recherche d'emploi est une bonne idée) permettra de le lever.

Un CV de spécialiste, surtout dans un domaine très pointu, doit absolument offrir deux niveaux de lecture : un premier niveau à destination d'un recruteur généraliste, qui ne sera pas forcément un expert de votre domaine, et un niveau spécialisé destiné à vos pairs, pour démontrer votre expertise. Si votre CV oublie un type de destinataire, il sera rejeté par ce destinataire.

Un profil online est un profil destiné à être publié dans les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn, Viadeo ou Xing.

Encore plus qu'un CV, un profil online est un élément sensible car il constitue la carte d'identité du candidat sur Internet.

D'une manière générale, ce n'est pas recommandé.

En effet, il est très désagréable pour un recruteur de découvrir sur la toile des éléments nouveaux auxquels le CV ne l'avait pas préparé. Au contrait, votre profil online devrait normalement constituer un sous-ensemble de votre CV.

Néanmoins, le travail ne s'arrête pas là : le candidat devra veiller à sélectionner avec discernement et parcimonie ses relations professionnelles. Si le recruteur recherche des références, les réseaux sociaux constituent par leur nature une excellente base de travail.

Oui. Votre profilOnline est créé pour LinkedIn mais la structure utilisée par les autres réseaux sociaux est identique.

Oui, vous pouvez parfaitement créer votre profil sur les réseaux sociaux vous-même. Le coaching inclus avec votre CV vous guidera dans cette tâche en vous indiquant les points de votre CV à mettre en avant.

Cela dépend des CVthèques. Certaines intègrent la notion de profil, mais pas toutes. Si ce n'est pas le cas, un copier/coller de votre CV est suffisant.

Non, ce n'est pas recommandé : les réseaux sociaux professionnels permettent de créer des profils multilingues.

Par exemple, sous LinkedIn, il faut cliquer sur « Voir le profil » puis « Ajouter une autre langue ». Vous pouvez ajouter autant de langues que vous souhaitez.

Ensuite, à chaque fois que vous mettrez à jour une rubrique, LinkedIn vous demandera de le faire dans chaque langue.

La recommandation de CVfirst est de réaliser une traduction directe lorsque le recrutement répond à une logique internationale et que l’origine du candidat est un élément de valorisation de la candidature, par exemple dans le cas d’une expatriation au sein d’une filiale étrangère d’une société d’origine francophone et lorsque la mobilité est temporaire, ou plus simplement s’il s’agit uniquement de pouvoir se valoriser auprès d’une hiérarchie internationale même en étant basé dans un pays francophone.

Dans le cas d’une mobilité géographique définitive, et dans ce cas seulement, il sera préférable de réaliser un CV obéissant aux us et coutumes du pays cible puis, éventuellement, de le traduire en français.

Un CV en anglais est beaucoup plus universel qu'un CV en américain, qui ne devrait être utilisé que sur le marché américain, dans le cadre d'une expatriation définitive.

Certains points ne sont pas compréhensibles par des recruteurs étrangers n'ayant pas un connaissance géopolitique parfaite de la France et de l'Europe. Notre approche consiste à valoriser votre CV en s'adaptant au niveau de compréhension du recruteur et expliquer plutôt que traduire lorsque cela est nécessaire.

En particulier, lorsqu'un sigle peut avoir plusieurs significations, y compris dans une autre langue que l'anglais ou le français, il sera systématiquement remplacé par son équivalent.

Les sigles ne sont pas universels, les expressions spécifiques à votre profession non plus. Notre approche consiste à respecter et expliquer les termes, sigles et expressions spécifiques à votre profession.

Oui.

Vous recevrez un lien direct vous permettant de souscrire à ce service lors de la livraison de votre CV.

Il y a peu de différences. En effet, il est préférable de considérer dans les deux cas qu'on répond à un besoin.

Quand on répond à une annonce, on répond à un besoin exprimé par le recruteur.

Quand on envoie une lettre de candidature spontanée, on répond à un besoin supposé.

Dans les deux cas, il faut bien garder à l'esprit qu'on répond toujours à un besoin. D'ailleurs, si il n'y a pas de besoin, il n'y aura pas de recrutement !

CVfirst propose du coaching par mail, par téléphone ou en face-à-face.

Le coaching en face-à-face est disponible uniquement en France, en Belgique et en Suisse.

Les programmes de coaching de CVfirst sont destinés à vous accompagner dans toutes les étapes de votre recherche d'emploi : définition d'objectifs, identification de cibles, mécaniques d'obtention d'entretien, extension de votre réseau relationnel, préparation et répétition d'entretien, négociation salariale, décision finale, survie en période d'essai.

Dans le cadre du coaching mail, notre rôle est de vous guider et de répondre à toutes vos questions concernant votre recherche d'emploi. Par contre, c'est à vous de réaliser les actions, nous ne le faisons pas à votre place.

Pour vous aider, vous recevez au moins une fois par semaine une liste d'actions à réaliser : création de présentation, rédaction de documents. identification de pistes de recherche, etc.

 

Vous pouvez nous renvoyer ce que vous avez fait, néanmoins l’essentiel est de le tester auprès d’une cible aussi large que possible, dans votre réseau professionnel mais aussi hors de votre réseau, pour optimiser la probabilité que ces réalisations « passent » toutes les étapes du recrutement.

 

Lorsque vous avez une question précise et urgente, vous pouvez bien sûr nous joindre sur le tchat CVfirst.

3 personnes : votre consultant-rédacteur, le correcteur-relecteur, et le rédacteur en chef de votre secteur.

Vos données personnelles ne sont jamais transmises à des tiers, en aucun cas.

Oui.

Lors de la commande, choisissez simplement l'option "Payer en 3x". Ce mode de règlement est possible si vous payez par Carte Bancaire ou par chèque.

Tout d'abord, les grandes entreprises et administrations financent nos services de coaching et de rédaction de CV pour leurs employés. En effet, nos services d'accompagnement sont éligibles dans les budgets "formation" et le coût est minime par rapport à celui d'un outplacement traditionnel.

D'une manière générale, si vous avez besoin d'un CV pour votre activité professionnelle, par exemple car vous êtes consultant, expatrié ou tout simplement sujet à mobilité interne, vous pouvez sans problème demander à ce que ce CV soit financé par votre employeur.

Si cela n'est pas possible, ou si vous n'êtes pas en poste, vous pouvez demander un financement via les organismes finançant la formation à destination des demandeurs d'emploi. Nous vous transmettrons alors un dossier complet, prêt à être transmis à votre organisme de financement.

Pour tous ces cas, il suffit de sélectionner l'option "devis" lors de la commande.

Le destinataire qui figure sur votre relevé est : PHRi Associés.

Vos données personnelles sont stockées sur nos serveurs dédiés. Ils sont hébergés en France, en Belgique et en Suisse. Néanmoins, la nature même du réseau internet fait que vos données peuvent transiter en Union Européenne ou hors de l'Union Européenne.

Oui. Lors de votre commande, choisissez "éditer un devis" et transmettez nous ce devis par mail. Vous recevrez en retour un lien vous permettant de payer par Paypal.

Oui, totalement : il est géré directement par notre banque, nous n'avons pas accès à vos coordonnées bancaires.

En plus, nous avons adopté le système 3dSecure qui procède par double authentification, pour encore plus de sécurité.

Oui.

Lors de votre commande, choisissez "paiement par Paypal". Vous recevrez un mail vous permettant de payer avec votre carte American Express via Paypal.

Concrètement, en choisissant une de nos offres, vous allez bénéficier du CV le plus performant possible et obtenir le plus d'entretiens possible.

Votre CV va s'appuyer sur tout le savoir-faire CVfirst : les études que nous réalisations par la méthode du postulant-mystère, notre outil d'analyse CVmatch, les compétences de nos consultants-rédacteurs, tous certifiés ARCVF (Association des Rédacteurs de CV Francophones) et bien sûr notre méthode de rédaction.

Contrairement à des services qui peuvent sembler similaires, CVfirst n'est pas un service de mise en relation avec un écrivain public...

La réponse est simple : car cela ne fonctionne pas.

Le CV que le recruteur souhaite recevoir et celui qui déclenche un entretien sont deux documents différents.

Un exemple : la plupart des recruteurs vous diront qu'ils préfèrent recevoir un CV avec l'âge indiqué en haut.

A CVfirst, nous avons utilisé la méthode du "CV mystère" et avant créé 3 groupes de CV : dans le premier groupe, nous avons indiqué l'âge en haut du CV. Dans le deuxième groupe, nous avons supprimé l'âge. Dans le 3e groupe, nous avons indiqué l'âge en fin de CV.

Résultat : en indiquant l'âge en fin de CV, nous avons obtenu 30 % de sollicitations positives en plus !

C'est ce type d'étude qui fait la force de CVfirst.

Il faut compter 5 jours à partir du moment où vous validez votre dossier de compétences.

Ce délai de 5 jours est incompressible : réduire ce délai reviendrait à supprimer l'étape de relecture et de validation de votre CV par notre comité éditorial, ce qui serait contre-productif.

Pendant que vous complétez votre dossier : Dès que vous validez votre commande et commencez à compléter votre dossier, le graphiste commence à travailler sur le format de votre CV pour qu'il soit disponible comme support pour votre consultant-rédacteur. 

Jour 1 : Votre consultant-rédacteur dédié vous est attribué par le rédacteur en chef pour gérer votre dossier. Il va tout d'abord étudier votre objectif et extraire de votre dossier les éléments essentiels.

Jour 2 : L'entretien téléphonique est organisé, il permet à votre consultant-rédacteur de d'appréhender exactement votre objectif et d'identifier avec vous les points clés de votre parcours qui vont servir d'éléments pivot à votre CV.

Jour 3 : Votre consultant-rédacteur rédige votre CV. Cette rédaction comporte plusieurs itérations pour valider le contenu, la présentation, les mots-clés, et la structure globale du CV.

Jour 4 : Votre CV est validé par un comité de rédaction composé de 3 personnes, dont une étrangère à votre secteur ; d'ultimes modifications peuvent encore être effectuées.

Jour 5 : Votre CV vous est transmis accompagné d'une note de synthèse. Vous pouvez bien sûr poser toutes les questions qui vous semblent utiles à votre consultant-rédacteur, par mail ou téléphone, selon l'option choisie.

3 personnes : votre consultant-rédacteur, le correcteur-relecteur, et le rédacteur en chef de votre secteur.

Vos données personnelles ne sont jamais transmises à des tiers, en aucun cas.

Oui, tout à fait.

Votre CV est livré en 2 formats : en PDF, prêt à être envoyé, et en DOC/DOCX, modifiable avec un traitement de textes comme Word.

D'autres formats sont disponibles si vous utilisez un autre traitement de textes.

Oui : le même consultant vous suivra du début à la fin de la prestation.

Son rôle principal est bien sûr de réaliser votre CV. Pour cela, il exploite l'ensemble des moyens de CVfirst : graphistes, relecteurs, traducteurs, et bien sûr enquêtes réalisées selon la méthode du "postulant mystère".

Le Précis de Marketing Emploi est un livre édité par CVfirst et rédigé par les consultants-rédacteurs de CVfirst. Il vous permet de structurer votre stratégie de recherche, développer des méthodologies d'approche innovantes, renforcer votre relation avec le recruteur, et piloter la négociation et la décision finale.

Il est offert gratuitement à tous nos clients CVplus. Nous vous demandons simplement de remplir un petit questionnaire anonyme après la réception de votre CV.

Si vous n'êtes pas client mais que vous souhaitez recevoir le Précis, vous pouvez l'acheter en librairie, par exemple sur Amazon.fr

Le numéro ISBN est le : 978-2-9544345-0-6

Oui.

Lors de la commande, choisissez simplement l'option "Payer en 3x". Ce mode de règlement est possible si vous payez par Carte Bancaire ou par chèque.

A notre connaissance, seul CVfirst utilise une stratégie de création de CV basée sur la méthode du "CV mystère". Nous n'avons donc pas de "concurrent" à proprement parler. Votre prestataire n'a peut-être pas respecté le vocabulaire spécifique à votre profession, n'a pas utilisé les bons mots-clés, sélectionné les bons exemples pour démontrer vos compétences, suffisamment valorisé votre potentiel, ou tout simplement l'accroche de votre CV n'est pas suffisamment percutante. Si un de ces critères n'est pas rempli, vous devriez envisager de réécrire votre CV. Pour vous donner un exemple précis, CVfirst mesure, grâce à la méthode du postulant mystère, la longueur optimale de l'accroche d'un CV profession par profession. Et cela, parmi des dizaines d'autres critères !

Concrètement, en choisissant une de nos offres, vous allez bénéficier du CV le plus performant possible et obtenir le plus d'entretiens possible.

Votre CV va s'appuyer sur tout le savoir-faire CVfirst : les études que nous réalisations par la méthode du postulant-mystère, notre outil d'analyse CVmatch, les compétences de nos consultants-rédacteurs, tous certifiés ARCVF (Association des Rédacteurs de CV Francophones) et bien sûr notre méthode de rédaction.

Contrairement à des services qui peuvent sembler similaires, CVfirst n'est pas un service de mise en relation avec un écrivain public...

La réponse est simple : car cela ne fonctionne pas.

Le CV que le recruteur souhaite recevoir et celui qui déclenche un entretien sont deux documents différents.

Un exemple : la plupart des recruteurs vous diront qu'ils préfèrent recevoir un CV avec l'âge indiqué en haut.

A CVfirst, nous avons utilisé la méthode du "CV mystère" et avant créé 3 groupes de CV : dans le premier groupe, nous avons indiqué l'âge en haut du CV. Dans le deuxième groupe, nous avons supprimé l'âge. Dans le 3e groupe, nous avons indiqué l'âge en fin de CV.

Résultat : en indiquant l'âge en fin de CV, nous avons obtenu 30 % de sollicitations positives en plus !

C'est ce type d'étude qui fait la force de CVfirst.

Il faut compter 5 jours à partir du moment où vous validez votre dossier de compétences.

Ce délai de 5 jours est incompressible : réduire ce délai reviendrait à supprimer l'étape de relecture et de validation de votre CV par notre comité éditorial, ce qui serait contre-productif.

Pendant que vous complétez votre dossier : Dès que vous validez votre commande et commencez à compléter votre dossier, le graphiste commence à travailler sur le format de votre CV pour qu'il soit disponible comme support pour votre consultant-rédacteur. 

Jour 1 : Votre consultant-rédacteur dédié vous est attribué par le rédacteur en chef pour gérer votre dossier. Il va tout d'abord étudier votre objectif et extraire de votre dossier les éléments essentiels.

Jour 2 : L'entretien téléphonique est organisé, il permet à votre consultant-rédacteur de d'appréhender exactement votre objectif et d'identifier avec vous les points clés de votre parcours qui vont servir d'éléments pivot à votre CV.

Jour 3 : Votre consultant-rédacteur rédige votre CV. Cette rédaction comporte plusieurs itérations pour valider le contenu, la présentation, les mots-clés, et la structure globale du CV.

Jour 4 : Votre CV est validé par un comité de rédaction composé de 3 personnes, dont une étrangère à votre secteur ; d'ultimes modifications peuvent encore être effectuées.

Jour 5 : Votre CV vous est transmis accompagné d'une note de synthèse. Vous pouvez bien sûr poser toutes les questions qui vous semblent utiles à votre consultant-rédacteur, par mail ou téléphone, selon l'option choisie.

3 personnes : votre consultant-rédacteur, le correcteur-relecteur, et le rédacteur en chef de votre secteur.

Vos données personnelles ne sont jamais transmises à des tiers, en aucun cas.

Oui, tout à fait.

Votre CV est livré en 2 formats : en PDF, prêt à être envoyé, et en DOC/DOCX, modifiable avec un traitement de textes comme Word.

D'autres formats sont disponibles si vous utilisez un autre traitement de textes.

Oui : le même consultant vous suivra du début à la fin de la prestation.

Son rôle principal est bien sûr de réaliser votre CV. Pour cela, il exploite l'ensemble des moyens de CVfirst : graphistes, relecteurs, traducteurs, et bien sûr enquêtes réalisées selon la méthode du "postulant mystère".

Le Précis de Marketing Emploi est un livre édité par CVfirst et rédigé par les consultants-rédacteurs de CVfirst. Il vous permet de structurer votre stratégie de recherche, développer des méthodologies d'approche innovantes, renforcer votre relation avec le recruteur, et piloter la négociation et la décision finale.

Il est offert gratuitement à tous nos clients CVplus. Nous vous demandons simplement de remplir un petit questionnaire anonyme après la réception de votre CV.

Si vous n'êtes pas client mais que vous souhaitez recevoir le Précis, vous pouvez l'acheter en librairie, par exemple sur Amazon.fr

Le numéro ISBN est le : 978-2-9544345-0-6

Oui.

Lors de la commande, choisissez simplement l'option "Payer en 3x". Ce mode de règlement est possible si vous payez par Carte Bancaire ou par chèque.

A notre connaissance, seul CVfirst utilise une stratégie de création de CV basée sur la méthode du "CV mystère". Nous n'avons donc pas de "concurrent" à proprement parler. Votre prestataire n'a peut-être pas respecté le vocabulaire spécifique à votre profession, n'a pas utilisé les bons mots-clés, sélectionné les bons exemples pour démontrer vos compétences, suffisamment valorisé votre potentiel, ou tout simplement l'accroche de votre CV n'est pas suffisamment percutante. Si un de ces critères n'est pas rempli, vous devriez envisager de réécrire votre CV. Pour vous donner un exemple précis, CVfirst mesure, grâce à la méthode du postulant mystère, la longueur optimale de l'accroche d'un CV profession par profession. Et cela, parmi des dizaines d'autres critères !

Nous vous le déconseillons fortement. C'est très dangereux et nous vous recommandons d'utiliser un seul CV.

En effet, vous allez envoyer vos CV, les diffuser sur les réseaux sociaux, les poster dans les CVthèques.

Inévitablement, vos différents CV vont se retrouver sur le bureau d'un même recruteur, un jour ou l'autre.

Cela va ruiner toutes vos chances : il va avoir l'impression d'être trompé et vous risquez de passer pour un affabulateur.

Tout d'abord, le concept de "page" est dépassé : la première sélection est toujours faite sur écran. Aucun recruteur n'ira imprimer des centaines de CV pour sélectionner quelques candidats !

A CVfirst, nous avons procédé à des études approfondies en utilisant la méthode du postulant mystère et nous avons établi que dans la plupart des cas un CV d'une page obtient de 11 % à 40 % de réponses supplémentaires. Néanmoins, dans certains cas, un CV de 2 pages est préférable, par exemple pour isoler des informations spécifiques sur une page.

Oui.

Nous avons analysé la majeure partie des outils de sélection automatique du marché pour comprendre les mécanismes de sélection utilisés. Pour optimiser le référencement de votre CV dans les CVthèques, nous optimisons la présence et la répétition des mots-clés.

Non.

Et aucun candidat ne devrait jamais utiliser de modèle de CV.

Utiliser un modèle de CV revient à tenter de faire rentrer le candidat dans un moule existant : un modèle de CV donne l'impression de présenter un candidat lambda, interchangeable.

Pour que votre CV aie une chance de passer ne serait-ce que la première étape de sélection, il doit justement prouver que vous êtes un candidat unique !

Un profil online est un profil destiné à être publié dans les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn, Viadeo ou Xing.

Encore plus qu'un CV, un profil online est un élément sensible car il constitue la carte d'identité du candidat sur Internet.

D'une manière générale, ce n'est pas recommandé.

En effet, il est très désagréable pour un recruteur de découvrir sur la toile des éléments nouveaux auxquels le CV ne l'avait pas préparé. Au contrait, votre profil online devrait normalement constituer un sous-ensemble de votre CV.

Néanmoins, le travail ne s'arrête pas là : le candidat devra veiller à sélectionner avec discernement et parcimonie ses relations professionnelles. Si le recruteur recherche des références, les réseaux sociaux constituent par leur nature une excellente base de travail.

Dans la très grande majorité des cas, oui. Le résumé de carrière a pour objectif de canaliser l'attention du recruteur et de le guider durant les premières secondes, pour éviter que son regard ne se perde dans une lecture diagonale, trop rapide, de votre CV.

Dans tous les cas, ce résumé de carrière doit pouvoir être lu en 30 secondes environ.

Autre point essentiel, ce résumé de carrière doit être compréhensible et valorisant pour tous les lecteurs : manager, expert, RH, recruteur externe. C'est ce résumé de carrière qui va décider, ou non, le recruteur à poursuivre sa lecture.

Oui. Votre profilOnline est créé pour LinkedIn mais la structure utilisée par les autres réseaux sociaux est identique.

Oui, vous pouvez parfaitement créer votre profil sur les réseaux sociaux vous-même. Le coaching inclus avec votre CV vous guidera dans cette tâche en vous indiquant les points de votre CV à mettre en avant.

Cela dépend des CVthèques. Certaines intègrent la notion de profil, mais pas toutes. Si ce n'est pas le cas, un copier/coller de votre CV est suffisant.

CVfirst est membre de l'ARCVF depuis 2013. Tous nos rédacteurs ont été certifiés par l'ARCVF depuis 2015.

Oui.

Vous recevrez un lien direct vous permettant de souscrire à ce service lors de la livraison de votre CV.

Tout d'abord, les grandes entreprises et administrations financent nos services de coaching et de rédaction de CV pour leurs employés. En effet, nos services d'accompagnement sont éligibles dans les budgets "formation" et le coût est minime par rapport à celui d'un outplacement traditionnel.

D'une manière générale, si vous avez besoin d'un CV pour votre activité professionnelle, par exemple car vous êtes consultant, expatrié ou tout simplement sujet à mobilité interne, vous pouvez sans problème demander à ce que ce CV soit financé par votre employeur.

Si cela n'est pas possible, ou si vous n'êtes pas en poste, vous pouvez demander un financement via les organismes finançant la formation à destination des demandeurs d'emploi. Nous vous transmettrons alors un dossier complet, prêt à être transmis à votre organisme de financement.

Pour tous ces cas, il suffit de sélectionner l'option "devis" lors de la commande.

Il y a peu de différences. En effet, il est préférable de considérer dans les deux cas qu'on répond à un besoin.

Quand on répond à une annonce, on répond à un besoin exprimé par le recruteur.

Quand on envoie une lettre de candidature spontanée, on répond à un besoin supposé.

Dans les deux cas, il faut bien garder à l'esprit qu'on répond toujours à un besoin. D'ailleurs, si il n'y a pas de besoin, il n'y aura pas de recrutement !

La recommandation de CVfirst est de réaliser une traduction directe lorsque le recrutement répond à une logique internationale et que l’origine du candidat est un élément de valorisation de la candidature, par exemple dans le cas d’une expatriation au sein d’une filiale étrangère d’une société d’origine francophone et lorsque la mobilité est temporaire, ou plus simplement s’il s’agit uniquement de pouvoir se valoriser auprès d’une hiérarchie internationale même en étant basé dans un pays francophone.

Dans le cas d’une mobilité géographique définitive, et dans ce cas seulement, il sera préférable de réaliser un CV obéissant aux us et coutumes du pays cible puis, éventuellement, de le traduire en français.

Un CV en anglais est beaucoup plus universel qu'un CV en américain, qui ne devrait être utilisé que sur le marché américain, dans le cadre d'une expatriation définitive.

C'est clairement un problème de CV.

Les candidats valeureux qui après un MBA prestigieux n’arrivent pas à valoriser leur diplôme sont légion.

Beaucoup, en effet, tombent dans le piège du jeune diplômé en décrivant leur carrière avant le MBA, puis valorisent leur MBA comme une formation qualifiante à part entière. Ces candidats présentent le MBA comme un élément décisif de leur CV, ce qui les propulse directement dans la case très peu enviée des jeunes diplômés !

C’est bien dommage, car si le MBA est présenté comme une valorisation des acquis, c’est à dire une confirmation de ce que le candidat sait déjà, il est beaucoup plus valorisant et évite ainsi de tuer l’expérience précédant ce sésame réputé absolu par ses promoteurs…

Dans un premier temps, vérifiez que votre CV ne survalorise pas un diplôme récent.

CVfirst propose du coaching par mail, par téléphone ou en face-à-face.

Le coaching en face-à-face est disponible uniquement en France, en Belgique et en Suisse.

Les programmes de coaching de CVfirst sont destinés à vous accompagner dans toutes les étapes de votre recherche d'emploi : définition d'objectifs, identification de cibles, mécaniques d'obtention d'entretien, extension de votre réseau relationnel, préparation et répétition d'entretien, négociation salariale, décision finale, survie en période d'essai.

Dans le cadre du coaching mail, notre rôle est de vous guider et de répondre à toutes vos questions concernant votre recherche d'emploi. Par contre, c'est à vous de réaliser les actions, nous ne le faisons pas à votre place.

Pour vous aider, vous recevez au moins une fois par semaine une liste d'actions à réaliser : création de présentation, rédaction de documents. identification de pistes de recherche, etc.

 

Vous pouvez nous renvoyer ce que vous avez fait, néanmoins l’essentiel est de le tester auprès d’une cible aussi large que possible, dans votre réseau professionnel mais aussi hors de votre réseau, pour optimiser la probabilité que ces réalisations « passent » toutes les étapes du recrutement.

 

Lorsque vous avez une question précise et urgente, vous pouvez bien sûr nous joindre sur le tchat CVfirst.

En aucun cas nous ne survendons les candidats, car cela revient à les conduire à l'échec en entretien (ou en période d'essai) Nos CV sont différents car ils s'adaptent exactement aux attentes des recruteurs en matière de recherche de compétences. Que cela soit dans les domaines administratifs, techniques, artistiques... nos consultants connaissent parfaitement les besoins et attentes des recruteurs dans ces secteurs et sauront valoriser vos compétences.

Le consultant qui réalisera votre CV prendra contact avec vous par téléphone.

Pour les prestations individuelles, il n’est pas possible, pour des raisons d’organisation et de confidentialité, de rencontrer le consultant.

Cette possibilité est offerte pour des prestations intra-entreprise (à partir de 5 CV)

Nous réalisons votre CV d’après les informations que vous nous fournissez, nous ne les contrôlons pas. Vous risquez donc, lors de vos entretiens, d’être mis en difficulté.

Si vous désirez gommer certains points de votre parcours, nous vous suggérons plutôt de l’indiquer clairement dans votre dossier et d'en discuter avec votre consultant.

Certains points ne sont pas compréhensibles par des recruteurs étrangers n'ayant pas un connaissance géopolitique parfaite de la France et de l'Europe. Notre approche consiste à valoriser votre CV en s'adaptant au niveau de compréhension du recruteur et expliquer plutôt que traduire lorsque cela est nécessaire.

En particulier, lorsqu'un sigle peut avoir plusieurs significations, y compris dans une autre langue que l'anglais ou le français, il sera systématiquement remplacé par son équivalent.

Les sigles ne sont pas universels, les expressions spécifiques à votre profession non plus. Notre approche consiste à respecter et expliquer les termes, sigles et expressions spécifiques à votre profession.

Certains candidats ont encore le réflexe d’adresser leurs candidatures spontanées aux DRH/RRH de l’entreprise qu’ils visent.

C’est effectivement très simple, cela ne demande strictement aucun effort d’investigation, il n’est même pas utile de rechercher son nom… et c’est comme pisser dans un violon pour le faire jouer.

Plutôt qu’une longue démonstration, suivons quelques instants deux commerciaux, répondant aux surnoms de « Looser » et « Winner ».

Looser envoie une plaquette commerciale au Directeur des Achats de son prospect et attend que le Directeur des Achats le rappelle.

Winner envoie une plaquette commerciale au Directeur des Achats de son prospect, prend attache avec les principaux Directeurs de Département susceptibles d’être intéressés par ses produits, utilise son réseau pour rentrer en contact avec la Direction Générale et sollicite un contact commun pour se faire recommander.

Lorsque Winner rencontrera le Directeur des Achats, il se sera assuré du soutien des Directions Opérationnelles, présentera exactement le produit adapté et la négociation financière sera bien engagée. Dans tous les cas, il aura bien développé son réseau !

Si Looser rencontre le Directeur des Achats, il ne sera pas en force et n’aura aucun soutien lui permettant de valoriser ses produits.

Il n’aura plus qu’à rédiger son CV pour tenter de trouver un nouveau job. S’il lit cet article, il comprendra pourquoi il a perdu la bataille et il y a fort à parier qu’il pensera à diffuser son CV au-delà du cercle restreint des DRH…

Quand une offre d’emploi précise que le candidat doit être « parfaitement bilingue », qu’elle est rédigée en anglais, ou que le contact a un nom d’origine anglo-saxonne, il est très efficace de répondre directement en anglais (lettre et CV).

Cela permet au CV du candidat de se différencier très facilement et parfois d'arriver directement au consultant en charge du dossier.

Les « offres d’emploi » distinguent en général 3 tranches d’expérience :

  • 2 ans, correspondant aux candidats jeunes diplômés jusqu’à 2 ans d’expérience

  • 3 à 5 ans, correspondant aux candidats expérimentés

  • 10 ans d’expérience et plus, correspondant aux candidats confirmés.

Il s’agit bien de l’expérience dans la fonction, au sens large, et non pas de l’expérience professionnelle totale, d’où l’importance cruciale dans un CV de candidat expérimenté de valoriser les missions anciennes de manière suffisamment globale pour qu’elles s’intègrent bien dans l’expérience visible de la fonction visée.

D’une manière générale, l’expérience la plus récente du candidat doit s’appuyer sur toutes les autres et l’ensemble de son parcours doit renforcer l’expérience la plus récente.

Ce n'est pas du tout la bonne méthode !

La seule méthode pour savoir si votre CV fonctionne est de le tester, et de mesurer les taux de retour. C'est exatement ce que nous faisons avec la méthode du "postulant mystère".

Nous vous recommandons de nous soumettre votre CV pour analyse.

Non, ce n'est pas recommandé : les réseaux sociaux professionnels permettent de créer des profils multilingues.

Par exemple, sous LinkedIn, il faut cliquer sur « Voir le profil » puis « Ajouter une autre langue ». Vous pouvez ajouter autant de langues que vous souhaitez.

Ensuite, à chaque fois que vous mettrez à jour une rubrique, LinkedIn vous demandera de le faire dans chaque langue.

La mise en oeuvre opérationnelle de ce projet remonte à 2001.

En mai 2001, nous sommes une dizaine de cadres à être licenciés suite au rachat de notre entreprise. Nous décidons alors de mettre nos compétences en commun pour optimiser notre recherche d’emploi. Nous créons une association loi 1901 pour fédérer notre action. Nos compétences sont complémentaires, chacun apporte sa pierre à l’édifice, depuis le responsable des relations humaines jusqu’à l’informaticien, depuis le juriste jusqu’au financier.

Nous créons, pour nos besoins propres, deux outils principaux, une méthodologie de création de CV, CVPlus, et un analyseur d’offres d’emploi automatisé, MatchCV.

Nous formalisons la globalité du processus de recrutement : sélection d’offre d’emploi ou d’entreprise, sélection de candidat, déroulement des entretiens, tests de recrutement, négociations salariales…

La méthode fonctionne tellement bien que nous retrouvons tous très rapidement un emploi correspondant à nos aspirations, et qu'une partie de l'équipe décide de continuer l'aventure en créant CVfirst.

Et depuis, notre croissance est continue !

CVfirst édite effectivement le Précis de Marketing Emploi.

Il s'agit d'un guide rédigé par les consultants-rédacteurs de CVfirst.

Son objectif est destiné à permettre à nos clients à tirer le maximum de leur CV et d'optimiser leurs méthodes d'approche du marché de l'emploi, de l'obtention d'un entretien jusqu'à la négociation salariale et la décision finale.

Il est offert à nos clients pour toute rédaction de CV.

Il est bien sûr aussi vendu en librairie et il est disponible sur Amazon.

Le numéro ISBN est le : 978-2-9544345-0-6

Depuis la création de CVfirst, en 2001, nous avons accompagné plus de 110000 clients dans la réalisation de leur CV.

Le destinataire qui figure sur votre relevé est : PHRi Associés.

L’effet de seuil dans un CV est très fréquent.

Rappelons tout d’abord Le Principe de Peter, également appelé « syndrome de la promotion Focus », qui est une loi empirique relative aux organisations hiérarchiques.

Selon ce principe, « dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s’élever à son niveau d’incompétence »

Certains CV suggèrent que les candidats ont atteint leurs niveaux d’incompétence.

Voici les deux cas les plus fréquents :

– Le candidat a occupé deux postes identiques, sans évolution, et le CV semble indiquer qu’il a effectué les mêmes tâches.

– L’objectif professionnel du candidat est en retrait par rapport à ses fonctions actuelles, sans que cela corresponde à un souhait exprimé et assumé de spécialisation.

Bien entendu, on s’attachera à gommer ou au moins minimiser cet effet de seuil, principalement en évitant de dupliquer des missions similaires, et en justifiant toute régression.

Vous avez la possibilité de recevoir votre CV en anglais très facilement, de la même manière qu'un CV en français.

  • Tout d'abord, rendez-vous sur la page des offres et sélectionnez une offre : CVPLUS, CVPACK ou CVCOACH.

  • Vous allez ensuite pouvoir créer votre compte et vous inscrire, ou vous connecter si vous avez déjà un compte.

  • Choisissez ensuite dans les options proposées "Recevoir mon CV rédigé en anglais"

Il s'agit uniquement de vrais avis de clients : tous nos clients reçoivent un questionnaire de satisfaction avec leur CV.

Les réponses sont auditées par l'ARCVF (Association des Rédacteurs de CV Francophones) qui atteste de leur exactitude.

Elles sont ensuite rendues anonymes pour être affichées sur notre site internet, mais sans que le sens des réponses ne soit modifié.

C'est très rare.

Néanmoins il est important de comprendre que CVfirst n'offre pas de service d'écrivain public. Nous rédigeons des CV dans un seul but : vous permettre d'obtenir des entretiens et de démontrer votre potentiel à travers votre CV.

Concrètement, cela signifie que si vous recherchez une secrétaire pour dicter ce que vous souhaitez mettre dans votre CV, notre service n'est pas adapté.

Cela dépend des métiers, des secteurs et de l'expérience. 

Hors jeunes diplômés, 80 % de nos clients ont un salaire allant de 50 k€ à 120 k€.

L'indicateur plus important est l'augmentation de salaire obtenue. 60 % de nos clients déclarent avoir obtenu une augmentation de leur salaire supérieure à 10 % suite à la réalisation de leur CV par CVfirst.

Tout d'abord, il faut bien garder en tête que la sélection va presque toujours se faire sur écran : aucun recruteur ne pas imprimer 200, 500 ou 1000 CV !

Quelques recruteurs travaillent encore par sélection visuelle : le recruteur passe les CV qu'il a reçus en revue et opère une sélection selon "l'idée" qui se dégage du CV. Cette méthode est longue et peu efficace, néanmoins il arrive qu'elle soit pratiquée par défaut, quand aucune autre solution n'est disponible ou que le profil recherché se soit pas ciblé de manière suffisamment précise.

La plupart travaillent par mot-clés : le recruteur opère une première sélection selon un mot clé, puis un deuxième, pour un troisième... avant de passer à la sélection visuelle. Cette sélection est très violente et écarte de nombreux CV valables si un mot clé est manquant.

Enfin, la manière la plus efficace consiste à utiliser un analyseur procédant par analogie, tel CVMATCH : le filtrage est plus souple et se fonde sur la redondance des termes utilisés. Par exemple, cette sélection valorise plus un CV de commercial si les termes connexes (vente, chiffre d'affaires, ouverture de compte, etc.) sont présents.

Effectivement, c’est discriminant… mais ne pas mettre une information sur un CV est toujours plus discriminant que d’en mettre une. Certains populistes en font d’ailleurs leur adage : « on ne vous le dit pas, c’est bien que c’est grave ! ». Et surtout, n’importe quel recruteur sait estimer un âge d’après les dates présentes dans le CV. Ou aller fouiller les réseaux sociaux.

Autant lui faciliter la tâche !

C’est surtout dommage, le critère géographique est l’un des premiers critère de sélection d’un candidat ! Et un recruteur hésitera à convoquer un candidat ayant plusieurs heures de trajet pour se rendre à un entretien…

Pour choisir les bonnes CVthèques, le plus simple est de réaliser une petite étude de marché : pour cela, sélectionnez quelques sites présentant des offres d’emploi vous intéressant (même si elles sont périmées) et déposez votre CV dans leur CVthèque associée.


Attention, la démarche ne s’arrête pas là ! Il faudra ensuite veiller à mettre régulièrement à jour votre profil (en modifiant un mot ou en ajoutant une virgule) pour que votre dossier apparaisse toujours actualisé.

– Avez-vous quelque chose à ajouter ?

– Euh… non.

– Bien, merci, au revoir, nous vous écrirons.

Bien évidemment, la sanction n’est pas toujours aussi rapide et pas toujours aussi visible.

Cette question est pourtant une main tendue à l’expression des motivations du candidat et, on ne le dira jamais assez, une main tendue ne se refuse pas !

Il conviendra donc toujours de répondre en exprimant ses motivations personnelles et professionnelles.

Rappelons aussi qu’il n’y a pas de mauvaise motivation tant qu’on respecte deux règles d’or : ne pas parler de rémunération à ce stade et ne jamais critiquer son ancien employeur.

L’indication du TOEIC dans un CV est un grand classique. Néanmoins, il ne devrait pas constituer une justification du niveau d’anglais professionnel : seule la description de la pratique réelle valorise réellement le candidat.


D’ailleurs, le TOEIC est délivré par la plupart des écoles, ce qui en diminue mécaniquement sa valeur, la grande majorité des jeunes diplômés pouvant s’en prévaloir.


Dans 2 cas précis, indiquer le score au TOEIC est néanmoins recommandé :


– Le candidat n’a eu aucune expérience internationale au cours des derniers mois et son score au TOEIC est supérieur à 800 points.


– Le candidat parle et écrit anglais quotidiennement et son score au TOEIC est supérieur ou égal à 950 points.


Dans tous les autres cas, et en particulier si le candidat justifie d’une pratique quotidienne mais d’un score inférieur à 950 points, il est recommandé de ne pas l’indiquer.


Attention : la durée de validité du TOEIC étant de 2 ans, il est recommandé d’indiquer l’année du TOEIC si celui-ci est indiqué, pour éviter une déconvenue postérieure dans le cadre de certains recrutements exigeant un TOEIC « en cours de validité ».

La prise de référence s’effectue après la prise de contact avec le candidat et jamais avant de l’avoir rencontré : un CV ne valorise que le story-teling du candidat, et n’est pas là pour citer tel ou tel nom, et encore moins pour lister des adresses email et autres numéros de téléphone.


Sauf à croiser un recruteur parfaitement idiot, ce type de référence n’a aucune valeur.


Bien entendu, il convient de venir en rendez-vous avec une liste de références facilement accessible (prénom, nom, titre, coordonnées) si le recruteur vous les demande.


Cela étant dit, ce type de « références » est très rarement exploité par les cabinets de recrutement dont les « profiler » savent très bien prendre des informations sur le candidat sans qu’on les mette sur des pistes de contacts qu’ils ne considèreront pas comme objectifs : on ne peut pas être juge et partie !


Vous pouvez plutôt agrémenter votre profil LinkedIn ou autre de contacts judicieusement choisis : cela sera beaucoup plus efficace et moins grossier comme approche…

Vos données personnelles sont stockées sur nos serveurs dédiés. Ils sont hébergés en France, en Belgique et en Suisse. Néanmoins, la nature même du réseau internet fait que vos données peuvent transiter en Union Européenne ou hors de l'Union Européenne.

Oui. Lors de votre commande, choisissez "éditer un devis" et transmettez nous ce devis par mail. Vous recevrez en retour un lien vous permettant de payer par Paypal.

En presse écrite, nous sommes partenaires avec les principaux titres à destination des cadres et dirigeants, comme Le Figaro, Capital, Management, Le Parisien Emploi.

Sur le web, nous sommes présents dans Cadremploi (rubrique CV), Experteer, Capital.fr, Keljob, LinkedIn.

Vous pouvez nous retrouver facilement sur ces différents supports.

Nous sommes aussi partenaires avec des cabinets d'outplacement pour la réalisation de leur CV, avec des cabinets d'avocats spécialisés en Droit Social, dont principalement le cabinet Frédéric Benoist, à Paris.

Enfin, nous sommes certifiés par l'ARCVF (Association des Rédacteurs de CV Francophones) qui audite régulièrement nos méthodes, processus et taux de réussite de nos CV.

Il est tentant de mettre sur son CV des liens externes pour donner des informations additionnelles. Quelle joie de montrer son travail au recruteur !


Néanmoins, cela provoque souvent l’effet inverse de celui attendu.


Cela disperse le lecteur qui risque de se perdre dans vos liens… alors que votre CV doit avoir un seul objectif : être contacté(e).


Une seule exception toutefois : si vous avez un homonyme qui exploite un blog dont le thème pourrait vous desservir.

Non.

Depuis notre création, nous avons été confrontés à quasiment tous les métiers possibles, et nous n'avons jamais été pris en défaut.

Notre méthode de rédaction fonctionne pour tous les pays francophones et pour tous les métiers.

Les cas délicats sont ceux de candidats qui souhaitent s'expatrier à l'étranger et intégrer des sociétés locales (et non pas internationales) dans des pays qui utilisent des CV très différents. Dans ce cas précis, une traduction simple ne suffit pas et les CV doivent être adaptés.

Oui, totalement : il est géré directement par notre banque, nous n'avons pas accès à vos coordonnées bancaires.

En plus, nous avons adopté le système 3dSecure qui procède par double authentification, pour encore plus de sécurité.

Votre CV vous ressemblera plus s'il est issu du regard d'un tiers, surtout s'il s'agit d'un consultant-rédacteur professionnel.

Un regard externe permet d'obtenir une image beaucoup plus précise du candidat, de la même manière qu'un miroir ou une photographie constitue le seul moyen d'obtenir une image réelle de soi-même.

De nombreux candidats essayent de contacter un grand nombre de cabinets.

Il est très rare que cette démarche soit couronnée de succès.

La stratégie qui consiste à contacter des cabinets de chasseurs de têtes « au cas où ils auraient quelque chose à me proposer » est longue (il existe des milliers de cabinets…) et a peu de chances d’être couronnée de succès : tout au plus, vous obtiendrez des rendez-vous de complaisance ou, pire, des rendez-vous durant lesquels on essaiera de vous extorquer vos « références » pour pouvoir les démarcher…

De toutes façons, ces mêmes cabinets, lorsqu’ils auront une chasse a effectuer, se précipiteront plus naturellement vers les CVthèques ou vers les réseaux sociaux que vers leur propre base de données : beaucoup n’exploitent même plus de vraie base de CV en propre.

Il vaut beaucoup mieux construire une relation dans la durée directement avec les consultants.

Par exemple, en procédant de la manière suivante :

  • Créer ou mettre à jour votre profil online sur les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, Viadeo, Xing)

  • Rechercher le cabinet sur ces mêmes réseaux

  • Identifier les consultants de ce cabinet

  • Demander une mise en relation directe par ces réseaux sociaux et/ou vous inscrire aux mêmes groupes de discussion et intervenir sur ces mêmes sujets

En procédant ainsi, vous serez à coup sûr informé des chasses de ce cabinet et vous pourrez à ce moment entrer en contact direct avec les consultants.

Vous pouvez bien sûr aussi vous enquérir directement auprès des consultants de l’avancement des recrutements en cours, ce qui est en général une excellente entrée en matière.

D’une manière générale, l’approche directe (et votre énergie) devrait être réservée aux entreprises plus qu’aux cabinets de recrutement.

Les CV de consultant sont par habitude imposants : 18 pages ultra-pointues totalement absconses pour le commun des mortels, listant 72 missions dans 42 entreprises différentes n’est pas rare…

Ce type de CV donne évidemment peu de résultats lorsqu’il est adressé à des individus non spécialistes du domaine d’activité du consultant. Ce type de CV condamne aussi le consultant à refaire toujours les mêmes missions.

Alors, quelle stratégie adopter lorsqu’on est consultant ?

Les consultants qui recherchent des missions ont en général une approche similaire à un candidat en recherche d’emploi, c’est à dire qu’ils utilisent leur réseau et répondent à des annonces, ou sont sous-traitants de SSII.

Le CV (au sens moderne et standard du terme) leur permet d’obtenir des rendez-vous.

Ils vont à ces rendez-vous avec leur catalogue de missions réalisées de 18 pages ultra-pointues, qu’ils produisent lorsqu’ils rencontrent un spécialiste de leur secteur d’activité.

Pour les autres (RH, Acheteur, N+2) le CV normal reste beaucoup plus parlant !

Il est vrai que les CV de certains candidats sont parfois aussi mensongers que la présentation de certaines entreprises « à taille humaine » (ingérable) dotées d’un « management de qualité » (c'est ainsi qu'on appelle un patron caractériel) et d’une « véritable vision RH favorisant la valorisation des compétences des équipes » (par l'outsourcing ?)…

Non, il n'est pas nécessaire pour un candidat de procéder de même.

Alors, comment procéder ?

Très simplement : plutôt que de pratiquer la sur-enchère, le candidat a toujours intérêt à présenter un parcours simple, bien construit, démontrant ses réussites et mettant en avant les moyens mis en oeuvre pour les obtenir. Cette approche simple, s’appuyant sur des démonstration, le placera naturellement au dessus de la mêlée avec un message clair : je fais mieux que les autres ou comme les autres, mais moi, je le démontre.

Il est très rare qu’un cabinet de recrutement « grille » un candidat.

Tout d’abord, cela serait compliqué, illégal, dangereux et moralement répréhensible.

Ensuite, les cabinets reçoivent énormément de CV et ne perdent pas leur temps à organiser l’archivage des CV reçus car ceux-ci ont une durée de vie très courte. De nombreux cabinets n’exploitent plus de CVthèque en propre et s’appuient presque exclusivement sur celles du marché.

Néanmoins, si vraiment vous avez un doute, changer l’adresse email et le numéro de portable figurant sur le CV (A ce titre, rappelons qu'un téléphone exclusivement dédié à votre recherche d'emploi est une bonne idée) permettra de le lever.

Oui.

Lors de votre commande, choisissez "paiement par Paypal". Vous recevrez un mail vous permettant de payer avec votre carte American Express via Paypal.

Oui, nous proposons un service de mise à jour de CV. Vous trouverez un lien vers ce service dans votre espace personnel.

Un CV de spécialiste, surtout dans un domaine très pointu, doit absolument offrir deux niveaux de lecture : un premier niveau à destination d'un recruteur généraliste, qui ne sera pas forcément un expert de votre domaine, et un niveau spécialisé destiné à vos pairs, pour démontrer votre expertise. Si votre CV oublie un type de destinataire, il sera rejeté par ce destinataire.

Formulaire de contact

Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, n'nésitez pas à utiliser notre formulaire de contact. Dans la mesure du possible, joignez votre CV existant. Nous répondons à vos questions par mail dans un délai moyen de 48 heures.

N'utilisez pas ce formulaire si vous êtes déjà client CVfirst : contactez directement votre consultant.


Contactez-nous !


Suivez-nous !